Nouveau financement destiné à la mise en oeuvre de systèmes énergétiques urbains efficaces dans les villes du monde entier

District Heating China L'an dernier, le monde entier s'est engagé pour un développement durable. Le déploiement de systèmes énergétiques urbains efficaces dans les villes peut y contribuer. Un financement qui permettra de dynamiser ces actions et la mise en oeuvre de ces systèmes vient d'être approuvé.

- vendredi 14 octobre 2016 De Danfoss

Copenhagen 2016: Copenhague : La fondation Bitten and Mads Clausen, propriétaire du groupe Danfoss, a annoncé fin juin qu'elle verserait la somme de 9 millions de DKK (1,2 million d'EUR) pour appuyer l'Initiative en faveur des systèmes énergétiques urbains des Nations Unies. Ceci, dans le cadre du Partenariat en faveur d'une énergie durable pour tous (SE4All) et de sa Plateforme mondiale pour l'accélération de l'efficacité énergétique.

Ces nouveaux financements, qui s'étaleront sur trois ans, visent à mettre sur pied une équipe d'experts en systèmes énergétiques urbains. Cette équipe pourrait être déployée sur le terrain afin d'appuyer l'Initiative en faveur des systèmes énergétiques urbains du PNUE (Programme des Nations unies pour l'environnement) dans le cadre de l'expansion, de la modernisation et du développement de projets de systèmes énergétiques urbains.

L'équipe assistera jusqu'à 31 villes sélectionnées dans le cadre d'une consultation à grande échelle, visant à identifier les municipalités à fort potentiel de chauffage ou de refroidissement urbain. Des engagements plus poussés ont été prévus en Chine, en Inde et en Serbie.

Lors de l'annonce du financement, Niels B. Christiansen, PDG de Danfoss, a déclaré: "La fondation Bitten and Mads Clausen et le groupe Danfoss s'engagent pleinement dans des actions en faveur de la mise en oeuvre et de l'accélération de l'efficacité énergétique. L'Initiative en faveur des systèmes énergétiques urbains a pour but d'aider les villes à développer des solutions énergétiques urbaines de pointe. C'est une étape très importante dans la concrétisation de l'Accord de Paris et des objectifs de développement durable des Nations Unies".

D'après un rapport du PNUE, les systèmes énergétiques urbains permettent de déployer tout le potentiel de l'efficacité énergétique, car ils réduisent jusqu'à 50 % la consommation d'énergie primaire nécessaire au chauffage et au refroidissement des bâtiments urbains. Les systèmes énergétiques urbains modernes sont le seul moyen d'utiliser les excédents de chaleur des centrales et de l'industrie pour d'alimenter les systèmes de chauffage, de refroidissement et d'eau chaude des bâtiments. Ils offrent des sources importantes d'énergie renouvelables abordables grâce à des économies d'échelle, à la diversité des sources d'approvisionnement, à l'équilibrage et au stockage, ce qui en fait une solution clé pour les villes et les pays souhaitant atteindre un objectif de 100 % d'énergies renouvelables ou de neutralité en carbone.

L'Initiative en faveur des systèmes énergétiques urbains est l'un des mécanismes de mise en oeuvre de la Plateforme mondiale pour l'accélération de l'efficacité énergétique SE4ALL, également appuyée par le partenariat conclu entre le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), l'Université technique du Danemark (DTU) ainsi que par le ministère danois des Affaires étrangères. Le partenariat PNUE-DTU emploiera cette nouvelle équipe d'experts en systèmes énergétiques urbains dans ses bureaux de Copenhague, ville hôte de l'ONU.



Citations supplémentaires:

Niels B. Christiansen, PDG de Danfoss:
"En tant que co-responsables de l'Initiative en faveur des systèmes énergétiques urbains, nous collaborons avec le PNUE et de nombreux autres partenaires pour appuyer les villes dans le développement, la mise à niveau ou l'expansion de systèmes énergétiques urbains. Ce nouveau financement débloqué par la fondation permettra de dynamiser la mise en oeuvre des projets et aidera les pays et les villes à respecter leurs engagements".

Kristian Jensen, ministre danois des Affaires étrangères:
"C'est un excellent exemple de partenariat public-privé où les finances publiques contribuent à mobiliser des financements privés. Nous soutenons pleinement l'initiative SE4All. Je suis ravi de cet exemple de savoir-faire et d'expertise danois, qui jouent un rôle de premier plan dans la création de solutions durables de portée mondiale".

Ligia Noronha, Directrice de la Division de la technologie, de l'industrie et de l'économie (DTIE) du PNUE:
"L'Initiative en faveur des systèmes énergétiques urbains du PNUE joue un rôle actif dans la sensibilisation au potentiel du chauffage et du refroidissement urbains".

"Nous sommes reconnaissants envers ces nouvelles ressources qui contribueront à transformer cette sensibilisation et les marques d'intérêt exprimées par de nombreuses villes en investissements, et qui permettra une réduction de la consommation énergétique et des gaz à effet de serre tangibles. Cette nouvelle opportunité nous aidera à étendre notre travail auprès des gouvernements nationaux et locaux afin de progresser dans l'atteinte des objectifs climatiques, énergétiques et de développement durable".

Anders O. Bjarklev, président de l'Université technique du Danemark:

"Les chercheurs de la DTU collaborent activement avec leurs collègues du monde entier afin d'établir de nouvelles connaissances qui nous aideront à bâtir un secteur énergétique durable et écologique. Le Danemark est en première ligne des nouvelles technologies de chauffage et de refroidissement urbains, et la DTU est ravie de pouvoir contribuer à la mise en pratique de connaissances de pointe dans de grandes villes afin de faire la différence".

Sandrine Dixson-Declève, responsable des partenariats de SE4All:
"L'adoption des objectifs de développement durable et l'Accord de Paris sur le changement climatique (COP21) nous invitent à passer de simples engagements à des actions concrètes. L'initiative Énergie durable pour tous positionne sa plateforme d'accélération comme un mécanisme de partenariat clé dans la mise en oeuvre d'une efficacité énergétique à l'échelle internationale".

"Nous sommes reconnaissants envers Danfoss pour leur généreux financement et nous sommes fiers d'accueillir cette nouvelle équipe au sein de notre pôle mondial pour l'efficacité énergétique de Copenhague. Ce financement est un bel exemple du type de soutien dont nous avons besoin pour catalyser la transition vers une énergie propre exigée par nos objectifs en matière d'énergie et de changement climatique".

Ernesto Ubieto, président de la Région Europe Sud Danfoss: 

"Nous avons comme priorité pour Danfoss en Europe du Sud de développer une stratégie qui aboutisse à rendre les solutions de chauffage et de climatisation plus efficaces et durables. Cela contribuera à accroître notre indépendance énergétique en réduisant les importations d’énergie, diminuera les factures des ménages et des entreprises, et servira les objectifs de réduction d’émission de gaz à effets de serre de l’Union Européenne.
La stratégie qui est une étape décisive dans la diminution de l’empreinte carbone des secteurs du chauffage et de la climatisation, et qui assure à l'Europe un avenir plus sûr sur le plan énergétique, inclut des plans pour accélérer l’efficacité énergétique des bâtiments, et renforcer les liens entre les systèmes électriques et les systèmes de chauffage urbain », explique M. Ubieto. « Par conséquent, cela a aussi pour but d’exploiter de manière croissante les énergies renouvelables et d’encourager l’énergie thermique résiduelle des industries comme source d’énergie". 

En clair, le potentiel d’amélioration de l’efficacité énergétique dans les zones urbaines est énorme. Les bâtiments, par exemple, comptent pour plus d’un tiers de la consommation totale d’énergie utilisée aujourd’hui, et devraient contribuer à hauteur de 45% à la réduction d’émission de CO2 grâce à l’efficacité d’ici 2040. Il en est de même pour les supermarchés ou centres de données où de grandes quantités d’énergie peuvent être économisées dans les processus de refroidissement.

Pour en savoir plus:
Danfoss, Relations avec les médias: +45 70 20 44 88
Ministère danois des Affaires étrangères, conseiller médias, Dorte Mikkelsen: +45 50 77 86 98 

Initiative Énergie durable pour tous, directeur des communications, Callum Grieve: +44 (0)7734 399994 

Partenariat PNUE-DTU, conseillère spéciale, Mette Annelie Rasmussen : +45 21 79 88 83 

PNUE DTIE, Moira O'Brien-Malone, directrice des communications : +33 1 44 37 76 12

 

 

 

Be social Take part

Envie de nous rejoindre sur les réseaux sociaux ?

Apprenez à nous connaître et prenez part à la conversation